QUAI DES LUDES 2.0
QUAI DES LUDES 2.0
JEU, ANIMATIONS, LOCATIONS, EVENEMENTS LUDIQUES
ARTICLES
Jouer Son Quartier : une autre vision de la ville


On entend souvent parler de cette grande chose qu’est la ville, on écrit aussi beaucoup sur les enfants et leurs comportements. Mais quand ces deux thèmes se croisent enfin, et qui plus est autour d’un lien universel qu’est le jeu, on s’aperçoit que cette rencontre est loin d’être anodine. C’est ce que Quai des Ludes tente de démontrer depuis plus de 10 ans avec Jouer Son Quartier : un évènement ludique, un terrain de jeu surdimensionné, et une construction commune pour cimenter notre appartenance à un même territoire. 
 
Jouer Son Quartier : un concept novateur de
« concertation publique »
 

Dans les nombreuses mutations des villes, dans ces nouveaux quartiers réhabilités, on prend de plus en plus la mesure que les changements doivent être accompagnés. Jouer Son Quartier place les concertations publiques au niveau des enfants en accompagnant l’ensemble des transformations urbaines à travers une activité ludique. 
 
Un espace ludique de la ville et dans la ville

Des phases d’observation et de construction, et une phase finale de restitution ; loin d’être une animation ponctuelle, Jouer Son Quartier est un projet mené sur le long terme. 
Ce concept est mis en œuvre avec un jeu de construction de type Lego® : ces briquettes de plastique colorées permettent de re-construire l’ensemble d’un espace, d’un quartier, d’un hameau et le présenter sur une maquette géante de 60m2 à 80m2  
 
Les enfants intègrent progressivement les transformations urbaines dans leur quotidien en observant, en faisant des plans, en s’intéressant à l’histoire du quartier, en visualisant l’ancien et leur futur habitat, et en le construisant tel qu’il est , tel qu’il sera ou tel qu’il était.  
Ainsi la démarche prend tout son sens : Jouer Son Quartier, jouer sa ville, jouer sa communauté de communes…, car pour construire son quartier il faut d’abord bien le connaitre et se l’être approprié. 
 
La taille de la maquette invite le spectateur-constructeur à visiter sa ville autrement pour la découvrir différemment. Donner à chaque enfant l’occasion d’y placer sa maison, c’est lui donner une place dans la ville et ainsi lui permettre de devenir citoyen. « Puisque nous avons construit notre maison, allons la placer sur la maquette dans la rue où elle se trouve en réalité »… c’est ainsi que l’on va se découvrir des voisins, ou se rendre compte de visu que l’école n’est pas si loin de la maison et que nous pourrions y aller à pied.  
 
Une réalisation accessible à tous 

Si le concept est accessible aux enfants, il l’est tout autant aux adultes, aux jeunes ou aux anciens. Chacun étant invité à mettre sa brique à l’édifice. On s’aperçoit alors que le jeu de construction n’a pas d’âge et que chacun construit sa propre vision des choses en fonction de ses compétences.  
 
Lilian, 5 ans va construire des petits bateaux car il habite devant le canal et les voit tous les jours de sa fenêtre (un assemblage de 3-4 briques qui ressemble de loin à une embarcation), tandis que son papa, se lance dans la réalisation d’une super-péniche (car lui aussi habite devant le canal mais rêve sans doute de déménager !). 
 
 
C’est sans doute là le succès de Jouer Son Quartier : un concept novateur, un temps de jeu collaboratif et familial accessible à tous, une réalisation commune devant lequel chacun s’étonne et s’émerveille.


Article écrit par Barbara Freliez
Juin 2016